Le genre humain n.48 : l'impensable qui fait penser ; histoire, théologie, psychanalyse

À propos

Qu'ils concernent le pur amour, le péché philosophique ou le péché contre le Saint-Esprit, la question de l'origine (et de l'originaire), la mélancolie, l'abandon du Fils, les travaux de Jacques Le Brun dont animés par un mouvement qui fait corps avec leur objet même : la pensée de l'impensable, ce qui est producteur de pensée dans le défi de l'impossible à penser, ce qui fait écrire tous ceux qui, au XVIIe siècle, tournent autour de ces imprenables, mais aussi ce qui fait écrire Jacques Le Brun lisant ces textes. Comment définir les propriétés de ces impossibles ? Peut-on en esquisser un modèle général, ou sont-ils des figures irréductiblement singulières - à l'image des figures de pur amour ? Si l'on peut considérer ces impossibles qui font penser comme fortement ancrés dans un champ de référence théologique, alors leur déplacement contemporain, dans la psychanalyse, par exemple, fait-il de ces objets théologiques la figure d'un impensable que serait devenue la théologie elle-même ?


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités


  • Auteur(s)

    Collectif

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    22/01/2009

  • Collection

    Le Genre Humain

  • EAN

    9782020990899

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    286 g

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

empty