À propos

ÿþLes riches ont largué les amarres : ils ont fait sécession du reste de la société. Leurs gains sont désormais sans commune mesure avec ceux de leurs contemporains et ils échappent toujours davantage aux filets de la solidarité. Cette situation n'est pas seulement moralement discutable et politiquement dangereuse. Elle est aussi économiquement absurde : aucune des théories échafaudées pour la justifier ne résiste à l'examen. Mais les raisons qui nous y ont conduits ne peuvent être cantonnées à la cupidité des individus, ni même aux décisions de telle ou telle majorité politique. Elles plongent leurs racines beaucoup plus profondément dans un compromis social et idéologique auquel nos sociétés ont collectivement consenti. Ont ainsi été réunies les conditions historiques pour que des élites désamarrées ressuscitent les clivages d'une société de rentiers et d'héritiers comparable à celle de la fin du XIXe siècle.C'est ce paradoxe que ce livre tente de percer : comment des sociétés envahies par un individualisme vidé de toute consistance morale ont organisé et finalement justifié la sécession de ceux qu'elles regardent à la fois comme l'accomplissement ultime de leur idéal et comme un symbole d'injustice majeur.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde


  • Auteur(s)

    Thierry Pech

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    13/12/2011

  • EAN

    9782021041095

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    171 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    218 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty