Les terres creuses

Traduit de l'ANGLAIS par ELISABETH GILLE

À propos

Jherek Carnelian, un des Immortels de la Fin des Temps, est tombé éperdument amoureux d'une prude jeune femme qu'il avait arrachée à l'ère victorienne. Et voilà que la belle Amelia disparaît dans les pièges de l'espace-temps, pour le plus grand désespoir de Jherek dont les langueurs commencent à sérieusement agacer ses contemporains.Mais veille le dieu de l'amour et du hasard : catapulté en plein XIX? siècle, Jherek y rencontre H.G. Wells himself, qui se fait un devoir de le conduire chez la belle. Mais Mr. Underwood, en mari jaloux qui n'a jamais entendu parler de voyage temporel, ne va certainement pas se satisfaire des explications confuses de Madame...Flamboyant et baroque, peuplé de personnages fabuleux, le cycle des Danseurs de la Fin des Temps, trois romans et trois longs récits, est à rapprocher du chef-d'oeuvre de l'auteur : Gloriana ou La reine inassouvie.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Michael Moorcock

  • Traducteur

    ELISABETH GILLE

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    17/06/2004

  • Collection

    Folio Science-fiction

  • EAN

    9782070315994

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    160 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michael Moorcock

Michael Moorcock est né à Londres en 1939, à temps pour voir les bombes allemandes rythmer son enfance : de là sa vison du monde sombre et apocalyptique. Son père, ingénieur, le pousse à vain à poursuivre des études. Michael Moorcock sera guitariste et chanteur de rock dans plusieurs groupes. Il aime aussi écrire et publie à 12 ans son premier texte dans un fanzine. À 18 ans il devient le rédacteur en chef de Tarzan Adventures, un magazine pour la jeunesse. En 1961 paraissent les premières aventures d'Elric suivies par celles de Corum, Hawkmoon, Jerry Cornelius qui vont faire de Moorcock le pape de l'heroïc fantasy. Tous ses personnages sont les incarnations d'un seul et même antihéros archétypal : le Champion éternel, déstabilisé par la guerre sans merci de l'Ordre et du Chaos. Michael Moorcock fut également à la tête de la revue New Worlds et des auteurs modernes (1964-1969).

empty