Les Cités divines Tome 1 : La Cité des marches (Édition collector)

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par LAURENT PHILIBERT-CAILLAT

À propos

« Les lecteurs de fantasy en quête d'une lecture vraiment novatrice ne doivent pas passer à côté de cette inoubliable aventure. » The New York TimesAutrefois puissante cité divine capable de conquérir et d'asservir les peuples établis à sa proximité, Bulikov est tombée. Ses dieux protecteurs ont été exterminés par un chef de guerre venu de Saypur. Et une mystérieuse catastrophe a eu lieu dans la foulée : le Cillement.Soixante-dix ans plus tard, Bulikov n'est plus que l'ombre d'elle-même. Restent toutefois visibles, çà et là, certains vestiges des miracles qui l'ont façonnée, notamment d'immenses escaliers brisés qui ne relient plus la terre aux cieux.Quand un célèbre historien est assassiné, le ministère des affaires étrangères envoie en territoire occupé une de ses meilleures espionnes : Shara Thivani. Se présentant comme une humble diplomate, la jeune femme découvre l'étrange cité des marches et commence son enquête. Mais sa tâche devient très vite compliquée et dangereuse, car elle touche un domaine des plus sensibles : le passé divin du Continent. Un passé proscrit, que nul n'a le droit d'évoquer.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy


  • Auteur(s)

    Robert Jackson Bennett

  • Traducteur

    LAURENT PHILIBERT-CAILLAT

  • Éditeur

    ALBIN MICHEL

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    28/02/2024

  • Collection

    Imaginaire

  • EAN

    9782226470621

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    552 Pages

  • Longueur

    21.2 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    5 cm

  • Poids

    762 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Robert Jackson Bennett

Né à Baton Rouge (Louisiane) en 1984, Robert Jackson Bennett est l'auteur de huit romans. Il s'est récemment fait remarquer avec sa trilogie de fantasy The Divine Cities. American Elsewhere, lauréat du prix Shirley Jackson, est considéré comme son chef-d'oeuvre

empty