Les fantômes armés (préface Marie-Thérèse Eychart)

À propos

Anne-Marie revient dans le Paris d'après-guerre, dans lequel il n'y a plus rien, personne. Elle est seule et désarmée par ces fantômes qui rôdent et qui témoignent de ce que la guerre n'est toujours pas finie. Séparée de sa famille restée aux îles et qui lui est devenue étrangère, elle tente de se reconstruire une vie, reprend ses fréquentations d'avant-guerre, retrouve ceux qui ont partagé sa clandestinité, apprend la photographie, tente un amant. Peu à peu, lentement, l'espoir renaît.
Après Personne ne m'aime, paru en 1946, ce deuxième volet du cycle d'Anne-Marie, plus provocateur, fait scandale. Avec acuité et une grande clairvoyance, Elsa Triolet parvient, au détour de conversations anodines, à dessiner les enjeux politiques annonçant la guerre froide. À travers le portrait d'une femme, Elsa Triolet dresse avec brio le portrait d'une époque.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Elsa Triolet

  • Éditeur

    Le Temps Des Cerises

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    09/05/2014

  • Collection

    Romans Des Libertes

  • EAN

    9782370710000

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    348 Pages

  • Longueur

    19.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    396 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elsa Triolet

D'origine russe, Elsa Triolet (1896-1970) est l'auteur de nombreux romans et de traductions dont Le Cheval blanc (1943), Les Amants d'Avignon (publié sous le pseudonyme de Laurent Daniel, 1943), Le premier accroc coûte 200 francs (prix Goncourt, 1944) ou encore Roses à crédit (1949).
Résistante pendant la Seconde Guerre mondiale, fidèle compagne de route du parti
communiste, elle a inspiré une part importante de l'oeuvre poétique et romanesque de
Louis Aragon.

empty