À propos

Au bout de la langue est le premier essai philosophique de Martin Rueff aux éditions Nous. L'auteur expose dans ce livre une approche très personnelle de la langue, entendue dans tous les sens du mot, à la fois comme organe et comme capacité d'expression. En jouant avec la polysémie du terme, qui permet une appréhension à la fois physique, symbolique et philosophique de la langue, Martin Rueff propose un essai passionnant, à la fois érudit - riche d'exemples très variés provenant de traditions, d'époques et de langues différentes - et très facile d'accès, se démarquant par une grande clarté d'exposition et une adresse directe aux lecteurs. La transversalité de l'approche (phonologie, linguistique, philosophie, mythologie, poésie, physique) est portée et unifiée par une écriture prenante et un ton très libre, non dénué d'une forme de légèreté, voire d'humour.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > Philosophie contemporaine autre


  • Auteur(s)

    Martin Rueff

  • Éditeur

    Nous

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    19/01/2024

  • EAN

    9782370841322

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    348 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martin Rueff

Après avoir enseigné à Bologne et à Paris VII, Martin Rueff (né en 1968), est aujourd'hui professeur de littérature française et d'histoire des idées à l'université de Genève. Il est critique, traducteur et publie des livres de
poésie. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie fondée par Michel Deguy et dirige les Annales Jean-Jacques
Rousseau. Comme traducteur il s'est occupé de l'œuvre de poètes italiens (Zanzotto, Cecchinel, De Signoribus)
mais aussi de philosophes et d'historiens (Agamben et Carlo Ginzburg). Aux éditions Nous il a publié en 2019
un livre de poésie, La Jonction et, en septembre 2023, le recueil d'inédits d'Italo Calvino, Liguries.

empty