Des poètes ; Maïakovski, Paternak, Kouzmine, Volochine

Traduit du RUSSE par DIMITRI SESEMANN

À propos

Ce recueil de textes, étagés de 1922 à 1936, années de l'émigration et de la prégnance du souvenir, nous fait (re)découvrir les voix majeures de la poésie russe du début du siècle. Lyrisme, rencontres remémorées, anecdotes, analyses de la façon d'écrire ou d'être des poètes qui la touchent. Ces textes permettent aussi de retrouver l'une des plus grandes poétesses russes, déchirée par l'exil et la solitude, soutenue par son amour des êtres et de la parole.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Marina Tsvétaïéva

  • Traducteur

    DIMITRI SESEMANN

  • Éditeur

    Des Femmes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    05/11/1992

  • Collection

    Essais

  • EAN

    9782721004390

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    237 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marina Tsvétaïéva

Marina Tsvétaïeva, née en 1892 à Moscou, émigre en 1922, après la Révolution d'Octobre. Après trois ans passés à Berlin et en Tchécoslovaquie, elle se rend à Paris, où elle vit de 1925 à 1938. Refusant « l'esprit de parti », elle n'est acceptée ni par les Rouges, qui l'accusent d'avoir trahi leur cause (notamment dans son recueil Le Camp des cygnes), ni par les Blancs, qui lui reprochent son admiration pour Maïakovski ou Pasternak. Elle retourne ensuite en URSS, et s'y suicide en 1941.

empty