À propos

« "J'aime Paris", "J'aime jouer" : avec ses deux amours cardinaux, Georges Perec a composé une visite ludique de la capitale, en autant d'étapes que d'arrondissements. Comme dans un jeu de piste, il y a des énigmes à résoudre, des questionnaires de culture générale, des exercices pédestres légèrement tordus (par exemple : comment aller de Faidherbe-Chaligny au cours de Vincennes en empruntant six rues dont les noms commencent tous par la même lettre ?), qui nous plongent dans un Paris labyrinthe. Chaque arrondissement se décline de surcroît dans une grille de mots croisés (très coton !). » Télérama.
En vingt et une étapes (« Métropolitain » compris), cette visite guidée de la capitale à travers le temps (de l'assassinat d'Henri IV à l'Exposition universelle de 1900) et l'espace (du parcours monothématique à la déambulation alphabétique) s'enrichit de citations rares, listes piégées ou records insolites.
Avec ces Perec/rinations, jeux et mots croisés initialement publiés chaque mois dans Télérama, au cours des années 1980 et 1981, Georges Perec nous offre, sous les apparences d'un jeu de piste ou d'un Paris mode d'emploi, un reflet miniature, jubilatoire et fidèle de son travail d'écrivain.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843046773

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.6 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    110 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Perec

Georges Perec (1936-1982), écrivain et verbicruciste français, virtuose de la langue de Molière, fut depuis 1967 l'un des membres majeurs de l'Oulipo. Son premier roman "Les Choses" obtient le prix Renaudot en 1965 et le prix Médicis couronne en 1978 "La Vie mode d'emploi". Pour cet auteur plus que pour tout autre, la créativité naît de la contrainte. Dans "La Disparition" (1969), sidérant lipogramme de 300 pages, le « e » disparu fait écho à la disparition d'« eux », les membres de sa famille exterminés dans l'Holocauste. En 2017, c'est la consécration : son oeuvre entre dans La Pléiade.

empty