À propos

Longtemps tenue pour une "petite misère de la photographie", l'ombre s'affirme, à partir des années 1920-1930, comme un motif photographique à part entière, dont se saisissent les avant-gardes, autant que comme un moyen de mettre en évidence les processus à l'o euvre dans la photographie.
De l'auto-ombromanie - ombre de l'opérateur se surimposant à l'objet photographié - à l'autoportrait en ombres portées, des jeux d'ombres énigmatiques, porteurs d'un univers fantastique (la ville, la nuit), à la pratique du photogramme révélant les phénomènes lumineux, la photographie, cet art de la lumière, "art solaire au service de la nuit", ne peut se faire et se penser sans sa part d'ombre.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Clément Chéroux

  • Éditeur

    CENTRE POMPIDOU

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    18/12/2011

  • Collection

    Photographies

  • EAN

    9782844265449

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    19.9 cm

  • Largeur

    17.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    376 g

  • Support principal

    Grand format

Clément Chéroux

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clément Chéroux est conservateur pour la photographie au Centre Pompidou. Il a notamment publié "Fautographie, petite histoire de l'erreur photographique" (Yellow Now, 2003), "Henri Cartier-Bresson, le tir photographique" (Gallimard, 2008) et dirigé la publication des catalogues "Le Troisième oeil, la photographie et l'occulte" (Gallimard, 2004), La Photographie timbrée, inventivité visuelle de la carte postale fantaisie (Steidl, 2007) dont il était commissaire. Clément Chéroux est également directeur de la revue Etudes photographiques.

empty