à quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?

,

À propos

Une fillette interroge son entourage, petite soeur, grand frère, cousine, copine, parents, grands-parents, sur la finalité de la vie : à chacun de répondre selon sa personnalité, avec humour et tendresse, par une énumération à la Prévert. Un bel hymne à la vie, et une façon optimiste d'aborder une grande question existentielle !


Rayons : Jeunesse > Livres documentaires > Arts / Culture


  • Auteur(s)

    Emmanuelle Piquet, Julien Martinière

  • Éditeur

    Sarbacane

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    01/05/2011

  • EAN

    9782848654164

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    28 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    352 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Emmanuelle Piquet

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Emmanuelle Piquet est née en 1969 et vit à
Pruzilly en Saône-et-Loire. Psychothérapeute
pour enfants et adolescents à Mâcon et Lyon,
elle est elle-même quatre fois maman et a
puisé à la fois dans sa pratique et sa vie de
famille pour composer cet ouvrage, son premier
album jeunesse. Humour et légèreté animent
les portraits qu'elle propose, que l'on
sent nourris d'une chaleureuse attention à
l'autre.

Julien Martinière

  • Naissance : 1-1-1978
  • Age : 46 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Julien Martinière est né à Châtellerault, en
1978. À l'École supérieure de l'image de Poitiers,
il s'intéresse d'abord au cinéma d'animation
avant de signer son premier ouvrage,
Exister !, au Poisson soluble en 2006. Il a collaboré
avec Hatier, Bayard Jeunesse, Lito, La
Marelle et Thierry Magnier, chez qui il a publié
N'importe quoi ! avec Béatrice
Egemar. Il est aussi formateur en dessin à Villeneuve
d'Ascq. Il vit à Lille.

empty