Ingres (préface François Lallier)

À propos

Il est des livres de critique qui sont comme un apport versé aux oeuvres. Le lecteur y devine le parti-pris d'une sensibilité ;
Il comprend que l'auteur y manifeste sa vision singulière et que celle-ci instille dans les tableaux un principe insistant, retient et accentue certaines de leurs tendances, dépose à leur surface le glacis d'un regard. Mais cette vision est si persuasive, elle se glisse si harmonieusement parmi les formes de la peinture, les épouse si bien et les sublime à un tel degré, en un propos qui a pour lui, plus encore que la conformité d'une description, la vérité d'une écriture - on pardonne à l'auteur cette sorte de partialité, et même on lui en est reconnaissant. L'Ingres de Gaëtan Picon est de ces livres-là.
Parue en 1967 chez Skira, cette monographie pro-clame sans ambages le « génie » d'Ingres : génie précoce et immédiat, génie durable, comme soustrait aux atteintes du temps - mais aussi bien, génie faillible, inégal, qui aurait laissé derrière lui, à côté de portraits et de compositions « naturellement » infaillibles, des oeuvres « douteuses », des échecs. Or cette inconstance, nous dit Picon, loin de parler de façon univoque en défaveur de l'oeuvre, nous conduit en son coeur : « Si Ingres est un sujet privilégié, c'est que parler de lui nous imposant à la fois la perspective du constat et celle du jugement, nous sommes ramenés à cette vérité aujourd'hui assez méconnue que la cohérence de l'oeuvre, constatée et décrite comme système et nature, n'est rien d'autre que la réussite aléatoire d'une aventure. »



Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782850350511

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    146 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gaëtan Picon

Gaëtan Picon (1915-1976) fut écrivain et critique d'art.
Il a dirigé la revue Le
Mercure de France, été
membre de rédaction de
la revue L'Éphémère et
créé la collection « Les
Sentiers de la création »
aux éditions Albert
Skira. Déjà paru à
L'Atelier contemporain :
Admirable tremblement du
temps (2015).»

empty