Les morts restent jeunes t.2 ; la mise au pas

Traduit de l'ALLEMAND

À propos

Au coeur du roman, trois lieux chargés d'une résonance symbolique : un berlin quotidien et populaire, la rhénanie conquérante des grands trusts et, à l'est, les frontières disputées de l'empire.
Tout l'espace territorial de la " germanité " culturelle et politique où se croisent, de 1919 à 1945, les destins de familles emblématiques de la société allemande.

Derrière cette saga familiale, cette grande fresque - inspirée de guerre et paix - se pose la question qui n'a cessé de hanter l'allemagne depuis la guerre : comment cela a-t-il pu arriver ? pourquoi ce peuple, pourquoi ce destin d'exception dont thomas mann a cerné, dans son docteur faust paru la même année que les morts restent jeunes (1949), la tragique exemplarité ?

Que la " catastrophe allemande " n'ait pas brutalement fait irruption dans l'histoire, qu'elle résulte au contraire d'une évolution et d'une logique " interprétables " de l'écrasement de la révolution spartakiste en janvier 1919 à la débâcle de 1945 - tel est le postulat qui rapproche, malgré leurs divergences politiques et intellectuelles, thomas mann et anna seghers.

A l'heure de la réunification allemande, la vision d'anna seghers, témoin capital du siècle, la force de son récit épique et la puissance d'évocation de ses personnages, nous confrontent aux permanentes ambiguïtés de l'identité allemande.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Anna Seghers

  • Éditeur

    Autrement

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    17/01/2008

  • Collection

    Autrement Litterature

  • EAN

    9782862605135

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    426 Pages

  • Longueur

    21.1 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    430 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anna Seghers

Femme de lettres allemande d'origine juive,
Anna Seghers (1900-1983) publie plusieurs romans sur sa
résistance envers le régime nazi. Son premier ouvrage,
L'Insurrection des pêcheurs de St-Barbara paraît en 1928
et remporte le prix Kleist. En 1930, ses livres sont mis à
l'index et brûlés. Elle s'expatrie au Mexique en 1941. En
1942 paraît son roman le plus célèbre, La Septième croix.
Elle publie Les morts restent jeunes en 1949, puis
d'autres livres en Allemagne, dont Traversée, en 1970.

empty