Poème des livres disparus et autres textes

Traduit de l'ALLEMAND (AUTRICHE) par JEAN-PIERRE BOYER

À propos

Le présent recueil est constitué de seize textes pour la plupart inédits en français.
Ces petites proses à caractère autobiographique ont été publiés dans divers journaux entre 1915 et 1939.
Au travers de souvenirs d'enfance et d'adolescence, de souvenirs de guerre, ou encore de sa passion pour le théâtre yiddish, Joseph Roth retracent dans ses récits la nostalgie de l'origine et du pays perdu. Un paradis souvent imaginaire où le souvenir se mêle à la fiction, parfois se déguise en fable. Si ces textes sont souvent empreints d'un humour noir voire d'un cynisme désespéré, ils sont toujours rattrapés par une tendresse chaleureuse.
Le dernier texte du recueil, « Le chêne de Goethe à Buchenwald », écrit quelques jours avant sa mort, annonce son échappée finale devant le nazisme dont le monde ne veut pas encore croire à la monstruosité.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Joseph Roth

  • Traducteur

    JEAN-PIERRE BOYER

  • Éditeur

    Heros Limite

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    09/11/2017

  • EAN

    9782940517732

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    120 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joseph Roth

Joseph Roth, né en Galicie austro-hongroise en 1894, de parents juifs, mène parallèlement à sa carrière de journaliste à Vienne, Berlin, Francfort, Paris celle de romancier et nouvelliste. Opposant de la première heure au national-socialisme, Roth quitte l'Allemagne dès janvier 1933 pour venir s'installer à Paris où il meurt en 1939.

Il laisse à sa mort une oeuvre importante, dont La Rébellion, Tarabas, La Crypte des capucins et La Marche de Radetzky, disponibles en Points.

empty